Nietzsche: Jamais encore je n’ai trouvé la femme de qui je voudrais avoir des enfants, si ce n’est cette femme que j’aime : car je t’aime, ô éternité !

-> A télécharger gratuitement sur LitteratureAudio.com (13 hrs 37 mins). Friedrich Nietzsche, 'Ainsi Parlait Zarathoustra', le livre audio complet lu par Guy Marcy

LES SEPT SCEAUX
(OU : LE CHANT DE L’ALPHA ET DE L’OMÉGA)

1.

Si je suis un devin et plein de cet esprit divinatoire qui chemine sur une haute crête entre deux mers, —

qui chemine entre le passé et l’avenir, comme un lourd nuage, — ennemi de tous les étouffants bas-fonds, de tout ce qui est fatigué et qui ne peut ni mourir ni vivre :

prêt à l’éclair dans le sein obscur, prêt au rayons de clarté rédempteur, gonflé d’éclairs affirmateurs ! qui se rient de leur affirmation ! prêt à des foudres divinatrices :

— mais bienheureux celui qui est ainsi gonflé ! Et, en vérité, il faut qu’il soit longtemps suspendu au sommet, comme un lourd orage, celui qui doit un jour allumer la lumière de l’avenir ! —

Actor

Nietzsche: the most grateful animals in the world, these lizards of convalescents with their faces half-turned towards life once more

Friedrich Nietzsche, Human, All Too Human, Preface, 1886

-> 'Human, All Too Human' on Audible.com

-> Nietzsche Audiobooks (English)

PREFACE (1886)

What joy even in the weariness, in the old illness, in the relapses of the convalescent! How he likes to sit still and suffer, to practise patience, to lie in the sun ! Who is as familiar as he with the joy of winter, with the patch of sunshine upon the wall ! They are the most grateful animals in the world, and also the most unassuming, these lizards of convalescents with their faces half-turned towards life once more :—there are those amongst them who never let a day pass without hanging a little hymn of praise on its trailing fringe. And, speaking seriously, it is a radical cure for all pessimism (the well-known disease of old idealists and falsehood-mongers) to become ill after the manner of these free spirits, to remain ill a good while, and then grow well (I mean " better") for a still longer period.

Nietzsche: les animaux les plus reconnaissants du monde, ces convalescents, ces lézards, à demi revenus à la vie

Friedrich Nietzsche, Humain Trop Humain, Préface de 1886

-> Le livre complet à écouter lu dans la traduction anglaise ('Human, All Too Human', 1878), sur Audible

-> Nietzsche Audiobooks (English)

PRÉFACE (1886)

Quel bonheur encore dans la lassitude, l’ancienne maladie, les rechutes du convalescent ! Comme il se complaît à rester tranquillement assis avec son mal, à filer la patience, à se coucher au soleil ? Qui comprend, comme lui, le bonheur qu’il y a dans l’hiver, dans les taches de soleil sur la muraille ! Ils sont les animaux les plus reconnaissants du monde, et les plus modestes, ces convalescents, ces lézards, à demi revenus à la vie : — il y a tels parmi eux qui ne laissent pas passer un jour sans lui appendre au bas de sa robe traînante un petit couplet louangeur. Et pour parler sérieusement : c’est une cure à fond contre tout pessimisme (le cancer, comme on sait, des vieux idéalistes et héros du mensonge) que de tomber malade à la façon de ces esprits libres, de rester malade un bon bout de temps et puis, lentement, bien lentement, de revenir en bonne, j’entends en « meilleure » santé.

Nietzsche | Audiobooks (English)

Friedrich Nietzsche (1844-1900)

Audiobooks (English)

The Birth of Tragedy (1872)

Narrated by Duncan Steen

Audible.com | Audible.fr

On Truth and Lies in a Nonmoral Sense (1873)

Philosophy in the Tragic Age of the Greeks (1873)

Untimely Meditations (1876)

Narrated by Michael Lunts

Audible.com | Audible.fr

Human, All Too Human (1878)

Narrated by Michael Lunts

Audible.com | Audible.fr

The Dawn (1881)

The Gay Science (1882)

Narrated by Michael Lunts

Friedrich Nietzsche